L’AFD soutient l’entrepreneuriat numérique africain à travers Digital Africa

L’AFD soutient l’entrepreneuriat numérique africain à travers Digital Africa

L’Agence Française de Développement (AFD)  lance Digital Africa, une plateforme d’innovation numérique destinée aux entrepreneurs africains dont l’objectif est de les mettre en relation avec des partenaires, clients et investisseurs internationaux. Cette initiative s’inscrit dans la logique des Objectifs Du Développement Durable (ODD) pour soutenir la croissance économique du continent.

Digital Africa, permet aux entrepreneurs de mener à bien leurs projets grâce à un système de réseautage international. Cette  innovation technologique est le fruit d’un processus enclenché par la banque publique solidaire française AFD, qui organise depuis 2016,  un concours d’innovation numérique connu sous le même nom. Une action motivée par le désir de dénicher les meilleurs talents africains en matière du numérique et d’assurer leur visibilité.

Ce concours est désormais associé au label Digital Africa afin d’accompagner la dynamique entrepreneuriale africaine, d’impulser l’innovation par le numérique et l’émergence d’entrepreneurs à impact sur le continent.

Le secteur de l’entrepreneuriat numérique est au cœur des préoccupations de l’AFD qui veut renforcer l’écosystème du continent africain. « L’AFD va fédérer les incubateurs de startups en Afrique. L’AFD va se transformer, et souhaite devenir une ‘AFD plateforme’. Plateforme pour fédérer les partenaires comme nous, bailleurs et financiers, fédérer aussi les autres acteurs, les associations et les entreprises privées, et co-construire ensemble les solutions pour ne pas être dans une approche ‘offre de service’, le Nord qui apprend au Sud » avait déclaré, Rima Le Coguic, la directrice du département en charge des transitions énergétiques et numériques.

Les responsables de Digital Africa ont eu à présenter la première version de la plateforme au salon vivatech qui s’est déroulé à Paris. Ils prévoient également des financements de projets numériques à hauteur de 65 millions d’euros dès l’année prochaine.

La plateforme sera placée sous la coupole  de l’association Digital lab qui regroupera un ensemble d’organisations institutionnelles et associations telles que l’AFD, Jokkolabs, Bond’Innov, CFI, AfriLabs GEN Afrique.

L’AFD exécute ce projet en collaboration avec la banque publique d’investissement, Bpi france et La French Tech, une organisation qui regroupe les individus travaillant dans les startups françaises ou à l’étranger.

 

Landry M.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *