Egypte : Amr Talaat, nouveau patron des Télécoms

Egypte : Amr Talaat, nouveau patron des Télécoms

Amr Talatt dépose ses valises au ministère égyptien des Communications et des technologies de l’information. Il remplace ainsi Yasser ElKady qui occupait ce poste depuis septembre 2015.

Yasser Elkady a plié bagage. Il n’est plus en charge des télécoms. Sa mission est confiée cette fois-ci à Amr Talatt qui jusqu’à un passé récent était directeur pays de la firme IBM. Son expertise en matières de technologies de l’information et de communication remonte à plus de 30 ans, au cours desquelles il a développé des stratégies en Égypte.

IBM Egypt lui ouvre ses portes en  août 1988.  Amr Talatt  a également occupé le poste de IBM Territory Manager et d’autres postes au sein d’IBM Egypt, y compris le Business Partner Organization (BPO) Manager et Responsable du groupe Systèmes et Technologies. Ce n’est que le 23 mai 2010 qu’il est devenu de General Manager d’IBM. A côté, Talaat a été nommé professeur adjoint à l’Université du Caire, au mois de  septembre 2007.

Talaat est diplômé de la Faculté d’Ingénierie de l’Université du Caire et  titulaire d’un Doctorat en Administration Stratégique (DBA) en Management Stratégique de l’Université de Paris – Ecole de Commerce de Paris (2013-2017). Il est détenteur d’un Master MBA de Paris ESLSCA Business School, France en Commerce International (1999-2000). A cela s’ajoute  un Master of Science (MS) en informatique, de l’Illinois Institute of Technology (1987-1988).

Ses performances lui ont valu une admission comme membre honoraire du Conseil TIC de l’Université du Caire et membre du Conseil TIC de l’Académie de recherche scientifique et technologique (ASRT) puis Président du Comité TIC de l’Egypte AmCham.

A sa prise de fonction le 14 juin dernier, le nouveau ministre n’a pas manqué de décliner ses priorités pour le secteur des nouvelles technologies. D’après des médias locaux, le ministre va se consacrer au développement des services fournis aux citoyens, à la mise en place d’une infrastructure numérique solide sans oublier l’établissement de partenariats avec le secteur privé dans l’esprit du plan de transformation de l’Egypte en société numérique. La promotion de l’innovation technologique et l’entrepreneuriat des jeunes ne seront pas du reste.

 

Crédit photo : Daily News Egypt

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *