Lomé Mini Maker Faire : ça bricole !

Lomé Mini Maker Faire : ça bricole !

L’événement Lomé Mini Maker Faire comme annoncé est ouvert ce samedi matin à l’institut français de Lomé. Dans une atmosphère décontractée avec une dose de créativité, élèves, parents , étudiants et tout le public se sont rendus sur le site de cette foire de la créativité et de l’innovation.

Sur les lieux, ce ne sont pas les inventions et découvertes qui font défaut. Cela fait donc  la deuxième fois que l’association Lomé Mini Maker Faire rassemble le public autour des valeurs du partage, de la débrouillardise et de la découverte de nouvelles manières de faire.

Découvertes

Plusieurs stands ont été montés pour l’occasion. Il s’agit par exemple de ceux des  robots de la startup Infinite Loop du Togolais  Sam Kodo. Sur son stand, il y présente son nouveau robot-un enseignant virtuel- dénommé VT-BOT qui lui a permis de remporter un prix coup de cœur du jury au Maroc.

D’autres  jeunes font découvrir également un  concept 228 innovation qui permet de trouver des solutions aux problèmes que rencontrent la société. Ils disposent d’une couveuse électronique et des sacs faits main avec des QR Code servant de numéros de série. Ils prévoient organiser des minis conférences sur des thématiques pointues en un temps court (5 min, 10 min) portant essentiellement sur la technologie.

D’autres jeunes structures mettent en valeur  des sacs faits à partir des sachets recyclés auprès des ménages, des chaussures auxquelles ils redonnent une seconde vie. On ne pourra pas passer sous silence les ateliers scientifiques, montages de expositions de projecteurs fabriqués en carton avec à l’intérieur un smartphone. La manipulation des logiciels de codage avec un laboratoire mobile « Mobilabo » de l’ambassade des Etats-Unis au Togo y est aussi .

Impressions

D’après des impressions recueillies sur place, Lomé Mini Maker Faire est un carrefour où science, technologie, créativité, innovation et partage forment un ensemble indissociable. C’est un espace d’échange et d’apprentissage de nouveaux modes de vie. « Je suis venu à cet événement pour apprendre plus sur l’informatique , ce que c’est qu’un maker et je vois que de bons formateurs sont à notre disposition pour nous renseigner » , concède Deddy Assih  un des participants . Il dévoile sa prochaine action. « Quand je vais rentrer chez moi, je vais me mettre à pousser mes recherches dans le monde de l’informatique », ajoute-il.

 

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *