En RDC , des robots régulent la circulation

En RDC , des robots régulent la circulation

En République Démocratique du Congo, il n’y a pas que les policiers qui régulent la circulation. Il y a aussi des robots qui s’en occupent. Leur paternité revient à la  Congolaise Thérèse Kirongozi, qui a reçu aux USA, le Prix de l’Innovation 2017-2018.

La startup de cette jeune dame a mis en service une dizaine de robots régulateurs de circulation. A Kinshasa, ils sont plutôt désignés par « robot roulage intelligent ». Le robot policier est au fait un androïde, c’est-à-dire « qui ressemble à un Homme ». En science-fiction, un androïde désigne un robot construit à l’image d’un être humain.

Celui de Kinshasa est fait de composants électroniques, muni de caméras et équipé de panneaux solaires pour une taille de  2,50 m et un poids de  250 kg. C’est depuis 2013 que les premiers exemplaires ont été mis en circulation. Il coûte 20 000 dollars soit près de 10 millions de F CFA.

« Tout le monde veut passer au même moment  en circulation. Mais avec les caméras de surveillance, le conducteur sait qu’on le regarde quelque part », explique Thérèse Kirongozi, ingénieur de l’Institut supérieur des techniques appliquées, ISTA.

A côté de ce robot, il y a aussi une « capsule » fonctionnant comme les classiques feux tricolores sauf qu’elle est dotée d’un système de surveillance. « La science n’a pas de sexe » raison pour laquelle l’inventrice estime qu’il faut sans cesse encourager les femmes et filles à s’intéresser aux sciences et technologies.

 

 

Crédit Photo : QZ

 

Related Post

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!