Kenya : Google adopte M-Pesa

Kenya : Google adopte M-Pesa

La solution de paiement par mobile développée au Kenya a visiblement séduit le géant Google. Désormais pour rémunérer sur Google Play au Kenya, Google a finalement fat recours à cette application développée par Safaricom.

Dans un pays marqué par une faible bancarisation et une utilisation moindre des cartes de crédits, il n’y a pas mille alternatives que de se rabattre sur les solutions locales. C’est ce qui ressort du rapprochement entre Google et M-Pesa.

M-Pesa permet aux clients de transférer de l’argent et de payer leurs factures via un téléphone portable. Elle  compte 27,8 millions d’utilisateurs au Kenya où l’utilisation de la plateforme de téléchargement Google Play est courante.

« C’est très important pour l’écosystème des développeurs sur les marchés où la pénétration des cartes de crédit est faible », a déclaré Mahir Sain, responsable des partenariats pour l’Afrique chez Google, propriété d’Alphabet Inc.

Cette solution permet à ses utilisateurs de transférer de l’argent, payer leurs factures, démarrer un plan d’épargne ou acquérir une police d’assurance  rien qu’à partir d’un téléphone portable.

Beaucoup d’observateurs estiment que cela a été le déclic à la profusion des solutions de paiement mobile que connait l’Afrique.

M-Pesa est un système de microfinancement et de transfert d’argent par téléphone mobile mis en service dans les années 2007 par Vodafone pour Safaricom et Vodacom, les deux plus grands opérateurs de téléphonie mobile au Kenya et en Tanzanie. Le terme M-Pesa est formé de  M pour mobile et pesa, argent en swahili, une langue parlée sur la côte orientale de l’Afrique, en Tanzanie et au Kenya.

 

 

Related Post

4 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *