Cizo joint paiement électronique et énergie

Cizo joint paiement électronique et énergie

 

Annoncé en juin dernier, le projet CIZO (allumer en langue locale)
est rentré samedi 02 décembre dans sa phase operationnelle. C’est Awagomé, une localité située à 175 km de Lomé qui a été témoin de la cérémonie de lancement conduite par le président Faure Gnassingbé.

A y voir de près, l’État allie les nouveaux moyens de paiement électronique et le souci d’électrifier les zones rurales afin de porter le taux d’ électrification de 7 à 40 % au cours des cinq prochaines années.

La solution portée par BBOXX Capital Togo, filiale en Afrique de l’Ouest de BBOXX pèse 68 milliards de Francs CFA. Pour les 5 prochaines années, le projet compte toucher 2 millions de togolais, notamment des élèves.


Les bénéficiaires paient les dispositifs à partir de 200 F par jour via mobile money. Au Togo, deux opérateurs de téléphonie mobile se partagent ce marché. Il y a Moov Togo avec Flooz et Togocel avec T money. C’est à ce jour les moyens de paiement mobiles qui existent et donc qui seront utilisés pour le bon déroulement du projet. Cela montre combien de fois la technologie a fini par rattraper tous les secteurs.

« L’Etat Togolais a créé les conditions favorables à l’investissement privé en développant un réseau national d’agents de distribution de monnaie électronique pour la Poste et la création de cinq académies solaires régionales pour la formation de 2500 techniciens », indique un communiqué du ministère de l’Economie numérique dont copie est parvenue à notre Rédaction.
300 000 systèmes solaires domestiques seront fournis aux populations. Un dispositif devant permettre aux ménages de charger cinq lampes, une télévision et une radio sur une batterie de 12 volts.

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!