Dikalo est là

Dikalo est là

Il y a quelques semaines nous vous annoncions la sortie  d’une application de messagerie instantanée dénommée Dikalo. Aujourd’hui, c’est une réalité.5 jours à peine après son lancement le 22 octobre dernier, l’application a commencé par ravir la vedette aux autres au Cameroun. Dans les classements sur Playstore , Dikalo occupe la 11ème place. Ses particularités en sont pour quelque chose.

Des communauté d’internautes promettaient en faire leur application favorite. Elles l’attendaient avec impatience jusqu’au jour J.  Cette thèse semble être confirmée par les interactions qui sont autour de l’application.

La particularité avec Dikalo , selon les explications de son promoteur, est cette possibilité de l’utiliser sans entrer son adresse mail, donner son numéro et donc de pouvoir protéger un tant soit peu sa vie privée. Un simple code suffit pour échanger avec qui on veut sans forcément partager son identifiant Facebook par exemple ou des informations personnelles.

« Durant un voyage j’avais rencontré une personne intéressante. Au moment de se séparer j’aurais bien voulu rester en contact avec la personne sans toutefois (du moins au début) donner mon numéro de téléphone à la personne. Les messageries du moment ne m’offraient pas cette option. Du coup, j’ai pensé à une messagerie qui pourrait marcher avec mes proches mais aussi avec des gens que je ne connais pas (encore). Ce n’est pas tout le monde qui doit atterrir dans votre liste de contacts téléphonique. Du moins au début. Et en tant qu’africain j’ai décidé d’ajouter quelques éléments à connotation africaine comme le nom Dikalo ou les stickers africains (nous avons commencé avec les stickers camerounais mais comptons ajouter d’autres pays très bientôt) » , a expliqué Alain Ekambi, le créateur de Dikalo.

Dikalo compte déjà près de 2 millions d’utilisateurs.

Télécharger ici

 

Related Post

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *