Internet en Afrique : Que faut-il en savoir ?

Internet en Afrique : Que faut-il en savoir ?

Internet Society (ISCO) a publié au cours de la semaine dernière , un nouveau rapport sur l’utilisation d’internet par les entreprises et les gouvernements en Afrique. Même si les résultats semblent satisfaisants, il n’y a pas lieu de festoyer mais de se mettre au travail pour faire fleurir le secteur de l’économie numérique. Parmi les recommandations : le continent est invité à investir plus dans le secteur de l’Internet, à innover puis à rassurer , sécuriser le cyberespace pour les utilisateurs.

Publiée à Addis-Abeba en Ethiopie, par l’organisation dédiée à l’utilisation d’internet, cette enquête menée dans de nombreux pays africains, révèle de « des progrès significatifs »dans la création d’un secteur d’activité de l’internet.

Dans son rapport, l’Internet Society indique à titre d’exemple le cas du Kenya où l’économie de l’internet représente déjà 3,6% du PIB du pays et dans les autres pays en développement, 1,3% du PIB provient de l’économie d’Internet.

Cependant face à ce progrès de nombreux efforts restent encore à faire. Pour Dawit Bekele, directeur du Bureau Région Afrique de l’Internet Society,«L’économie d’Internet présente une opportunité majeure pour l’Afrique. Cependant, l’Afrique a besoin d’une infrastructure Internet sécurisée et fiable, à laquelle les utilisateurs font confiance, pour que les grandes et petites entreprises, les gouvernements et les autres services sociaux soient présents en ligne».

Pour ce qui concerne les défis auxquels les gouvernants doivent s’attaquer il y a «le nombre croissant de coupures d’Internet dans la région», indique le rapport tout en précisant que rien qu’en 2016, il y a eu au moins 56 coupures d’Internet dans le monde.

Prudence Agbaleti

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!