Interconnexion communautaire

Interconnexion communautaire

Le Bénin s’est lancé dans un projet national d’interconnexion de 77 communes et 72 points de présence de fibre optique. La République du Bénin se concentre sur l’amélioration de la connectivité. En début de semaine, le ministre de l’Economie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou a lancé à Cotonou le Projet de développement des infrastructures de télécommunications et des tics (Pdi2t).

De façon simple, le projet permettra de doter le pays de nouvelles infrastructures pour l’amélioration des services internet et leur disponibilité à des prix compétitifs. Près de 1060 km de fibre optique seront réhabilités et 974 km de fibre optique seront ajoutés.

«Ce projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC vise à mailler tout le territoire national en fibre optique en dotant le Bénin d’une infrastructure de dernière génération qui permettra d’interconnecter les 77 communes du pays pour entre autres, fournir une infrastructure de qualité pour l’ensemble des opérateurs du secteur des télécommunications afin d’emmener le haut débit le plus près possible des utilisateurs finaux», a  expliqué la ministre à nos confrères de  l’agence Xinhua.

Pour le Directeur général de Bénin télécoms infrastructures Sa, Djalil Assouma, «Il est prévu la construction d’un réseau métropolitain « le grand Nokoué », avec 22 km de fibre optique réhabilitée et 196 km de fibre additionnelle, puis 34 points de mutualisation», a-t-il déclaré.

Ce projet, précise le ministre, se situe dans le cadre  de la vision de faire du Bénin, une plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale d’ici à 2021.

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *