Positivo BGH veut fabriquer des ordinateurs « made in Gabon »

Positivo BGH veut fabriquer des ordinateurs « made in Gabon »

C’est  le début d’un processus de transfert de technologie entre la société argentine Positivo BGH et les autorités gabonaises. Spécialisée dans la fabrication de matériels et équipements électroniques, Positivo BGH compte poser ses valises  au Gabon et y monter une usine de fabrication.

Il y a quelques jours, les premiers responsables de la firme argentine ont eu à échanger avec  des membres du gouvernement gabonais en l’occurrence  le ministre de l’Economie numérique, Alain Claude Bilie-By-Nze et le ministre de la Promotion des Investissements et du Commerce, Madeleine Berre.

Implanter cette unité de production de matériels informatiques  «  passe par un projet d’industrialisation sur le Gabon. Ensuite, par un transfert de connaissances aux Gabonais. Et de pouvoir simplement travailler avec eux afin de leur proposer un produit  pouvant répondre à leurs besoins à un prix qui soit bien inférieur  à l’existant », a expliqué un représentant du groupe Positivo BGH.

Pour les autorités gabonaises, le projet tombe à pic puisque coïncidant avec la vision du pays. «Cela cadre non seulement avec notre stratégie de développement mais aussi notre engagement dans l’alliance avec Smart Africa où le Gabon est lié par l’industrialisation et l’innovation.», souligne-t-on à la direction générale de l’Economie numérique.

Fondée en 2011, POSITIVO BGH  s’est imposée comme la société leader sur le marché des PC en Argentine et a opéré sur les marchés latino-américains et africains.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!