Salubrité digitale au Bénin

Salubrité digitale au Bénin

Secret de polichinelle. Le web est truffé de contenus qui ne disent pas leurs noms , des fausses informations, de tout et de rien. Au Benin, les Web-Activistes n’en peuvent plus. Ils se disent dépassés. Rassemblés au sein de l’Union des Web-Activistes du Bénin (UWAB) , ces mordus du digital organisent durant la semaine citoyenne sur le web (SeCi-Web), une Campagne de salubrité digitale du lundi 21 au vendredi 25 août 2017.

Selon le communiqué de ce groupe dont copie nous est parvenue , la Toile censée être un espace de partage, un canal d’expression des libertés et d’animation de la politique n’en est pas un. Elle est travestie , détournée à des fins sordides , à des appels à la violence et au désordre.

Il y a une « décomposition avancée de la matière, un recul de la qualité au détriment d’un effectif pléthorique, parfois bien nuisible pour l’image de la jeunesse d’abord et des politiques ensuite » note t-on dans le communiqué.

De même que les organisations mènent des actions de sensibilisation contre les maladies, la pollution de l’environnement, les web-activistes pensent en faire autant.

Durant la semaine, « plusieurs activités et communications sont prévues sur la toile pour exhorter à mieux utiliser les réseaux sociaux et les mettre au service du développement et non de l’abêtissement auquel on assiste » souligne la note de l’UWAB.

Pour une campagne de « nettoyage » digitale réussie, l’UWAB dit compter sur les internautes défenseurs des bonnes valeurs et de la bonne éducation.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *