La fondation Airbus étend ses formations  à l’Afrique

La fondation Airbus étend ses formations à l’Afrique

La fondation Airbus et ses partenaires étendent leur programme de robotique Airbus Little Engineer (ALE) à l’Afrique. Plus de 3000 élèves âgés de 10 à 16 ans seront formés le domaine des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

Ce programme de formation devra permettre à la jeunesse africaine, sans cesse croissante de tirer profit des métiers de la technologie. C’est aussi une opportunité pour faire naître aux yeux du monde une génération de technophiles.

«L’objectif est d’inciter les jeunes à comprendre et à aimer la technologie ainsi que d’éveiller des passions susceptibles de conduire à d’intéressantes carrières dans les Stim », lit-on dans le communiqué de la fondation.

« Il est important que nous unissions nos efforts pour faciliter l’accès aux STIM. Ces compétences jouent un rôle majeur car les emplois liés aux sciences, aux technologies, à l’ingénierie et aux mathématiques contribueront à résoudre les problèmes complexes d’aujourd’hui et de demain », a expliqué Andrea Debbane, Directrice exécutive de la Fondation Airbus. Des pays comme le Kenya et le Nigéria se disent déjà prêts à organiser une série d’ateliers dans ce sens.

Depuis son lancement en 2012, le programme ALE a permis de former plus de 3.000 élèves.

Related Post

One Comment

  • · Edit

    Le projet est le bien venu. Cependant, je pense que l’Afrique souffre du faite que nous pensons a pouvoir nous insérer dans la compétition de la modernisation. Les réalité sont telles que le quotient intellectuel est faible. Les projet doient etre ouvert a toutes les tranche d’ages.
    Merci.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *