Futur hub numérique

Futur hub numérique

Le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique (MPEN) a ouvert mercredi à Lomé, un atelier d’échanges sur la nouvelle Déclaration Politique du Secteur de l’Economie Numérique pour la période 2018-2022. Une cinquantaine d’acteurs ont passé  en revue les efforts du Togo dans le cadre de l’ancienne politique sectorielle 2011-2015. Ils ont posé les jalons de la nouvelle politique censée couvrir les 5 prochaines années. L’objectif étant de faire du Togo, une vitrine technologique de la sous-région ouest africaine.

La stratégie adoptée par le ministère de l’économie numérique tourne autour de quatre axes parmi lesquels l’amélioration du cadre réglementaire en vue d’attirer les investisseurs, la dynamisation du marché afin d’encourager l’émergence des services de qualité à des prix abordables, le renforcement des infrastructures et l’intégration des TIC à l’éducation.

En effet, le Togo fait sans cesse des efforts considérables dans le domaine des TIC. Le pays a adopté récemment des lois dont celles relatives aux transactions électroniques, à la société de l’information, étendu de nouvelles licences à deux nouveaux fournisseurs d’accès internet, relié plus de 560 bâtiments publics à l’internet haut débit, entre autres. L’ambition a confirmé, Cina Lawson, ministre des Postes et de l’économie numérique est de tout faire pour qu’aucun Togolais ne soit à plus de 5 km d’un point d’accès internet haut débit.

La Déclaration de Politique du Secteur de l’Economie Numérique est le document directeur qui définit les orientations stratégiques du gouvernement dans le développement de l’Economie Numérique au Togo. Ce document stratégique émane de la volonté du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé de faire du Togo, un hub technologique de la sous-région à l’horizon 2030 en rendant le plus accessible possible l’usage des TIC aux citoyens.

 

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *