Sénégal : Jokko santé, une  boîte à pharmacie virtuelle

Sénégal : Jokko santé, une boîte à pharmacie virtuelle

Les médicaments au Sénégal comme dans la plupart des pays africains ont un coût que les consommateurs trouvent souvent « exorbitant». Leur disponibilité aussi  laissent à désirer bien qu’une fois après  traitement, tout le lot restant se retrouve à la poubelle qu’il soit périmé ou pas.   L’application  web et mobile  Jokko santé leur donne une seconde vie. Retour sur une initiative qui sauve tout un pays.

Avec Jokko Santé, la possibilité est donnée à tout le monde  de déposer les médicaments non utilisés dans un centre de santé affilié au programme et de gagner des points. Chaque point représente en valeur 1 franc CFA. Une fois cumulés, ils  serviront aux abonnés de Jokko Santé  à pouvoir   récupérer d’autres médicaments quand ils auront une nouvelle ordonnance.  «  Ainsi, JokkoSanté lutte contre l’automédication et la vente illicite de médicaments » selon  les concepteurs.

Un autre aspect permet aux entreprises de financer les soins des patients. Une entreprise X souhaitant renforcer ses actions sociales peut régler l’ordonnance d’un individu Y à travers l’application. Le concerné reçoit automatiquement un SMS l’informant qu’il a bénéficié de l’aide d’une telle structure.

« Au lieu qu’on ait chacun chez nous une boîte à pharmacie, qu’on essaie de créer une boîte à pharmacie qui appartienne à tout le monde, soit à l’échelle d’un village, d’une commune ou même du pays, car si vous avez des médicaments qui n’ont pas pu être utilisés durant votre maladie et que ces médicaments sont réutilisables, au lieu de les stocker inutilement chez vous, vous pouvez les ramener dans un centre de santé et avoir des points, par exemple si vous ramenez une valeur de 5 000 F CFA , vous gagnez 5000 points et plus tard si vous avez une nouvelle ordonnance, au lieu de payer avec de l’argent, vous aller payer cette ordonnance avec vos points »  , rassure  Adama Kane, concepteur de l’application JokkoSanté.

A ce jour,  Jokkosanté compte près de 2 000 utilisateurs et est disponible en version SMS pour ceux qui n’ont pas accès à Internet.

Le créateur de l’application a reçu 75 000 000 de Francs de financement grâce à l’African Entrepreneurship Award 2015 initié  par la BMCE Bank.  Voici une expression parfaite de la technologie mise au service de la santé en Afrique.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!