La promesse reste une dette !

La promesse reste une dette !

Depuis un (1) an, les étudiants camerounais sont en attente des ordinateurs portables promis par le président Paul Biya. Ils peuvent toujours garder  espoir puisque la fabrication de ces matériels informatiques vient de commencer. L’annonce a été faite ce 1er juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup).

Peu à peu, les étudiants tendent vers la concrétisation de leur rêve. La promesse du président ne sera pas vaine. C’est en substance ce qu’on peut retenir de l’annonce du ministère de l’éducation.

L’entreprise chinoise Sichuan a déjà commencé « la fabrication des 500 000 ordinateurs portables ». « Avec la technologie du prototypage, on fabrique 500 000 ordinateurs en une semaine. Ils seront ensuite acheminés et remis. Les universités procèdent actuellement aux inscriptions biométriques » rassure le ministère.

Le programme « un étudiant un ordinateur » lancé par le président Biya en 2016 consistait à offrir des  ordinateurs portables gratuits aux étudiants camerounais. Ce qui s’explique par le souci des autorités à doter la jeunesse d’outils à même de les aider à mieux maitriser les Technologies de l’Information et de la Communication. En d’autres termes, faciliter l’intégration des Tic dans les programmes universitaires. Le programme couvre les étudiants inscrits dans une institution universitaire publique ou privée du Cameroun. Le pays compte près de 3 millions d’étudiants.

Related Post

error: Content is protected !!