La crème des innovateurs d’Afrique

La crème des innovateurs d’Afrique

Pour la sixième fois dans l’histoire, la Fondation  Africaine de l’ Innovation  (AIF) a distingué les Africains dont les innovations sont les plus prometteuses. Mercredi à Accra (Ghana) , 3 des 10 nominés ont reçu leurs accompagnements financiers en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo.

Pour le compte du Prix de l’Innovation pour l’Afrique (PIA) c’est plus de 2.500 candidatures qui ont été déposées. Mais au terme des délibérations, 10 d’entre eux ont été retenus et primés. Le premier prix équivaut à 100 000 dollars soit près de 50 millions de F CFA. Les deux autres valent 250 000 dollars chacun , environ 125 millions de F CFA. Dans le même temps, les 7 autres nominés recevront chacun 5000 dollars ou 2 millions 500 mille F.

L’Egyptien Aly El-Shafeia a remporté le Grand Prix avec son invention SEMAJIB, un dispositif intervenant dans la bonne fourniture du courant électrique.

L’Ougandaise Philippa Ngaju Makobore s’en est sortie avec le Second Prix PIA. Elle a présenté un dispositif permettant d’administrer avec précision des perfusions lors des traitements intraveineux.

Dougbeh-Chris Nyan , libérien de nationalité a reçu le Prix Spécial pour l’Impact Social. Son système est susceptible de détecter et différencier entre trois et sept infections à la fois. Les résultats des tests sont consultables dans un délai de 10 à 40 minutes.

L’AIF « a récompensé des innovations qui peuvent véritablement impacter la vie des Africains et je pense que ces innovations ont un véritable potentiel commercial et réussiront à attirer les bons investissements pour passer à la prochaine étape » s’est réjoui son fondateur Jean-Claude Bastos de Morais.

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!