Congo Brazzaville : l’internet est de retour

Congo Brazzaville : l’internet est de retour

L’Internet est de retour au  Congo Brazzaville. Après avoir été sevrés suite à une rupture de  câbles sous-marins, les citoyens peuvent de nouveau avoir accès à la Toile. Durant ces deux (2) dernières semaines, la connexion internet était inexistante pour une partie de la population. Les travaux de réparation des câbles sectionnés ont pris fin en début de cette semaine. Selon un communiqué du Ministère des Postes et Télécommunications,  » La liaison Internet a été rétablie » .

L’inexistence de la connexion internet constatée ces derniers semaines au Congo s’explique par la section d’un câble sous-marin de la  fibre optique WACS, c’est-à-dire West African Cable System. Ce dispositif, long de 14 000 km, assure le trafic du flux Internet de Londres au Cap en Afrique du Sud. Il desserve plusieurs pays dont le Congo.  A l’origine de l’incident, un  bateau de pêche aurait sectionné le câble  avec son ancre à 12 km aux larges de Pointe Noire. Ce qui entraîna une forte  perturbation dans la fourniture de l’Internet aussi bien au niveau des entreprises que  dans la bonne marche des services administratifs.

Conséquences de taille

Du moment où Internet est devenu une source de revenus pour les entreprises, il est inconcevable qu’elles en manquent. Deux semaines de pannes représentent ainsi  de grosses pertes. Les opérateurs de téléphonie mobile se sont sentis obligés de faire recours à la connexion par satellite .  Selon le Directeur d’une agence de voyage qui s’est confié à nos confrères de Brazzamag : « Cette situation est assez stressante pour nos clients, en particulier ceux pour lesquels Internet est un besoin professionnel et une nécessité. On ne parle pas de l’accès à Internet à la maison, il s’agit de leur outil de travail principal, leur oxygène… ».

Tout porte donc à croire qu’Internet est devenu un outil de création de richesse qui fait vivre des millions de personnes au monde.

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!