Cameroun : les réseaux sociaux feront débat en juin prochain

Cameroun : les réseaux sociaux feront débat en juin prochain

Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre vie. Il ne suffit d’avoir des comptes mais plutôt de savoir quoi écrire, quand et pourquoi. Le Ministère des postes et télécommunication (Minpostel) et le réseau Zetem Co organisent les 21 et 22 juin  au Palais des Congrès de Yaoundé, une assise dont le but est d’amener les uns et les autres à une utilisation responsable des réseaux sociaux.

Les  bloggeurs, influenceurs web, journalistes, enseignants, artistes et autres chercheurs sont attendus à cette rencontre pour dit-on « réduire et maitrîser les risques de manipulation, les atteintes aux bonnes mœurs sur la toile ». C’est un secret de polichinelle, les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la société au point de faire naître des dérives inimaginables. D’aucuns s’en servent pour injurier, intimider, appeler à la violence.

Le Cameroun part en guerre contre les dérives sur les réseaux sociaux. Minette Libom Li Likeng, le Ministre des Postes et Télécommunications tape du point sur la table. Elle   a prévenu les utilisateurs des dispositions pénales en vigueur dans le pays.   «L’émission et la propagation de fausses nouvelles, notamment par les réseaux sociaux, sont réprimés par le Code pénal et la loi.» a-t-elle insisté.

Toute personne reconnue être à l’origine de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux s’expose à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans et d’une amende comprise entre 5 et 10 millions de Fcfa.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!