Togo : Allôlekeo ou le WhatsApp africain

Togo : Allôlekeo ou le WhatsApp africain

« Allôlekeo », le nom vous est sûrement nouveau. Peut-être même qu’il ne vous dit rien mais il compte faire mouche d’ici peu de temps. En Afrique, ce ne sont pas les applications mobiles qui font défaut. Il y a celles qui n’ont rien à envier à Facebook ou encore moins à WhatsApp. Et pour cause, un jeune togolais a lancé en janvier dernier une application dénommée « Allôlekeo » pour dire « comment tu vas » en osant croire qu’elle pourra valablement remplacer le fameux WhatsApp de Marc Zuckerberg

 

Avec un design responsive, Allôlekeo permet tout comme les applications de messagerie instantannée de s’envoyer des messages, faire des appels audio et vidéo. Non seulement elle est gratuite à vie mais elle est aussi sans mis à jour répétitif et permanent qui importune plus d’un. Vous l’auriez compris, sa particularité est simplement que vous direz adieu aux mises incessants et de plus ça fait du made un Africa.La vision cachée de cette application est de « permettre aux africains de communiquer avec un outil fait maison » selon son promoteur Nikabou . Apres tout rassure t-il « l’innovation anéantit la concurrence ».

Il faudra noter que pour le moment, l’application n’est pas encore disponible sur Playstore en raison des derniers tests pour le lancement de la version bêta. Néanmoins, pour s’en procurer, il suffit juste d’envoyer un mail à nikabounadjombe@gmail.com afin d’avoir automatiquement accès à une pièce jointe téléchargeable.

Niksoft corporation, la structure conceptrice d’Allôlekeo est une startup togolaise qui fait de l’édition d’applications web, Desktop et mobile de gestion d’entreprises. Elle fournit ses services aux entreprises, petite ou grande, quelque soit leurs tailles. La start-up est composée de 2 femmes programmeurs, un commercial et un expert en réseau.

Informations complémentaires : écrire à (00228) 92997683

Related Post

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *